samedi 6 juillet 2019

En route pour notre 7e exposition!


 Ainsi la préparation de notre 7e exposition de modélisme ferroviaire est sur les ...rails!
Si vous souhaitez faire acte de candidature pour participer, envoyez-nous un message à atoutevapeur37@orange .fr/
Nous vous adresserons le dossier pour votre pré-inscription.
Pour tout renseignement, vous pouvez aussi téléphoner.


dimanche 12 mai 2019

Et le travail continue!

Après les festivités, il faut bien se remettre au travail sur les réseaux modulaires HO et N.

Philippe met la dernière main à l'eau!


Les travaux pour la caténaire en gare ont repris...

 



ça réfléchit...





et on fait comment après?
Pendant ce temps au N, on se lance dans l'immobilier, et on construit le long de la future ligne du tramway en reproduisant une suite de maisons saint-avertinoises...

lundi 29 avril 2019

son et lumière!

la nuit vient de tomber, le château s'éclaire...
A l'occasion du Salon annuel du Ripault auquel nous participons en présentant les réseaux fixes HO et N,  des nouveautés plus ou moins importantes sur les réseaux s'ajoutent à nos présentations.
Et cette fois, c'est le grand jeu! Avec un seul regret : ne pouvoir vous proposer "que" quelques photos, et non les différentes séquences d'environ cinq minutes. Ces divers montages audio sonorisés sont un superbe travail réalisé par Serge.

 D'abord, la nuit tombe sur le grand réseau et le château s'éclaire de l'intérieur et avec des petits projecteurs du dehors.



Puis le spectacle commence avec la projection sur le château de la vidéo , accompagnée de musiques diverses.

Il faut observer que la projection ne couvre que le château : il a fallu un artifice,  un cache soigneusement préparé  pour ne toucher que le château sans  déborder sur la fresque murale!









Tout est minuté pour la succession des différents spectacles au long de l'après-midi, pour le plaisir de tous.



Il y a aussi, projeté sur un grand écran couvrant le mur du fond, le déroulement d'une journée: lever du soleil, puis coucher bien sûr, entrecoupé par un bel orage et ses éclairs...

Bravo pour cette magnifique présentation qui a demandé beaucoup d'heures de préparation.

mercredi 20 mars 2019

On bosse!

Depuis notre participation au salon d'Orléans en novembre dernier, nous n'avons pas pris le temps de faire des photos car on travaille dur!

Michel et Daniel se sont donné comme lourde tâche la révision complète du câblage électrique du réseau fixe! Tout se passe dessous et donc il n'y a rien de visible pour le spectateur, et pourtant c'est un sacré boulot. Il faut de la persévérance, mais ce sera en état pour le salon du Ripault de fin mars!
Bravo les gars!
Il y a aussi l'installation d'un aménagement nouveau pour la voie métrique en gare.





Pendant ce temps, sur le réseau modulaire HO, après le viaduc, c'est au tour de la gare de voir arriver la pose de la caténaire. Jacques, Jean-Pierre et compagnie s'y attellent! C'est aussi un travail de précision; mais lui il est visible, et on peut suivre l'avancement des travaux. L'objectif est que ce soit terminé pour les salons d'automne prochain.

Les maisons qui apparaissent mériteront des explications.


Le réseau modulaire N subit un grand changement, suite à l'idée émise à Chatellerault : installer une ligne de tramway reliant la petite gare de campagne à la gare terminus! Cela implique la suppression des voies LGV qui n'ont plus d'usage, refaire la plateforme. On modifie aussi le circuit : Faire passer les rames allant vers le terminus par la gare de campagne, et dégager ainsi une voie pour des manoeuvres sans arrêter la circulation. Michel, Michel, Matthieu, Jean-Pierre s'en occupent...

Voilà beaucoup de travail en somme.
Il va falloir apporter un peu plus que les 3 photos présentes...

mercredi 14 novembre 2018

Orléans 2018

un court train métrique d'essai est en gare
Le réseau modulaire HO du club avait été retenu pour le 16e salon international organisé par l'Association des Modélistes Ferroviaires du Centre, les 10 et 11 novembre.

Au matin du vendredi 9, le camion loué de 20 m3 est chargé et complètement rempli.
dans la rampe hélicoïdale...
Arrivés à Orléans, il faut attendre 14h pour entrer dans le hall et commencer l'installation. L'équipe présente, forte de 6 personnes, a besoin de tout l'après-midi et de la soirée pour monter l'ensemble , du module de Rocamadour à celui du dépôt, soit 14,5m de long, pour 3,5m avec la large coulisse de formation et de réception des rames. Et faire les premiers essais...
en haut du viaduc, en bas sur le torrent.
Comme toujours après un grand voyage et le montage de tous ces modules, il y a bien quelques petits problèmes que le fer à souder de Michel résout...
A l'ouverture,  le samedi 10 au matin, à 10h, tout est prêt, la fête commence.

Le réseau comporte quand même pour cette sortie quelques novations remarquables:
La ligne à voie métrique unique, défi qui a ainsi trouvé son terme, est une belle nouveauté: le train part de la gare de
La nouvelle sous-station électrique.
Montavertin, passe derrière les modules et descend, par une rampe hélicoïdale, pour traverser le viaduc au niveau médian, puis après une seconde hélice franchit le torrent par un pont métallique. Le train arrive au bout de la ligne et repart dans l'autre sens. Il n'y a en fait que quelques dizaines de centimètres visibles contre environ 7 mètres de ligne! C'est dommage, mais inévitable.  Cependant, une fenêtre en plexiglas a été créée pour voir une des deux rampes.

Montavertin...
L'autre nouveauté est la mise sous caténaire du viaduc, travail difficile et délicat, mais ça apporte un superbe plus à l'édifice! La caténaire doit être poursuivie en gare où pour le moment, il n'y a que les premiers mâts et deux portiques. Du travail en perspective. Ca vaut la peine et on ne peut plus dire que les motrices électriques ont le pantographe dans le vide!


Ajoutons enfin un éclairage des modules entièrement repensé qui apporte une agréable ...lumière à l'ensemble.

le dépôt
Donc un beau réseau qui est très apprécié des visiteurs, déjà par le surprenant Rocamadour (malheureusement amputé d'un haut étage intermédiaire pour que chacun puisse apprécier le château). Ensuite le viaduc qui fait l'admiration, d'abord par son architecture, puis par les trois niveaux de circulation: en haut les rames à voies normale qui le traversent à pleine vitesse, les niveaux médian et inférieur réservés à la voie métrique. Bel ensemble.

Montavertin, la gare de passage, bien décorée, permet de garer des rames pour doubler ou croiser: jeu agréable et apprécié par  les spectateurs qui voient passer de nombreux trains variés.
Reste le dépôt où manoeuvrent les machines sans gêner les circulations.
Bref, du beau travail bien mis en valeur ainsi que le montrent quelques photos.

---ooo---

Gare de Hambourg en N
Quant à ce qui est présenté dans ce grand salon, on a peu de temps pour aller admirer les ouvrages des autres. Pourtant il y a de bien belles oeuvres.
C'est bien dommage, mais chacun peut trouver des comptes rendus divers sur internet...
tramway belge

Quelques photos, trop peu nombreuses, le confirment.



Le dimanche soir, dès 18h, salon terminé, il faut entreprendre le démontage de l'installation. Heureusement, l'équipe, renforcée, réalise cette opération en quelques heures, et charge le camion.
Puis c'est le retour au Ripault pour décharger tout ça, et rentrer se reposer chacun chez soi. Il est  près de minuit. A bientôt pour tout remettre en ordre!

vendredi 2 novembre 2018

bientôt prêts pour Orléans

Les volumes sont réalisés.




Parmi les choses qui devront être prêtes pour Orléans, il y a la ligne en voie métrique.

Après l'accès en gare et les deux rampes hélicoïdales, reste le passage au pied du viaduc.
ensemble positionné devant le barrage.






Le pont est présenté.

Cet élément vient se fixer au bas du module. En voici 3 étapes  parmi toutes. La troisième photo montre que la résine pour le torrent reste à couler, le gazon à semer, les arbres à planter...

Le résultat final se verra à Orléans.



lundi 15 octobre 2018

Poursuite des grands travaux avant Orléans!

Eh oui, on est en effervescence sur le réseau modulaire HO!
On est à moins de quatre semaines du salon d'Orléans, et les tâches ne manquent pas pour finaliser la réalisation des deux grands projets, conduisant quelque peu à minimiser d'autres petits travaux tout aussi importants.

D'abord, la pose de caténaire sur le viaduc. Elle s'achève. Des soucis apparaissent : on n'avait pas prévu la remise en place des entrées de tunnel ôtées par commodité, et qu'il faut retailler...
Si au départ on n'avait imaginé que l'électrification du viaduc, l'envie laissait croire qu'on pourrait aussi couvrir la grande gare! Ce sera pour plus tard: apparaîtront peut-être les premiers pylônes.

     
en gare la voie métrique s'imbrique dans la voie normale.




Ensuite, c'est la construction et la mise en oeuvre de la ligne à voie métrique que l'ambition voulait mener de la gare de Montavertin au pied du viaduc. Le pari est en passe d'être gagné!





la voie métrique va à l'arrière du décor.



On a déjà vu passer des rames d'essais, partant de la gare pour arriver au niveau ferré moyen du viaduc par une rampe hélicoïdale cachée, puis continuer la descente au pied de ce viaduc, par une seconde rampe hélicoïdale, et franchir le torrent maîtrisé. On arrive alors au terme du parcours pour repartir au point de départ...

 
la rampe hélicoïdale descend à mi-viaduc.
la voie derrière le décor














barrage avant la pose du pont.
 Dommage qu'une grande partie de ce parcours soit caché. Mais c'est une belle affaire.

 Et il va falloir transporter tout ça à Orléans!

 A suivre.
après le viaduc, seconde rampe pour descendre.











************************



Et pendant ce temps, le réseau N revenu de Chatellerault attendra un peu avant d'être remonté.
En effet, on profite de la situation pour donner un  coup de peinture au local...

lundi 8 octobre 2018

Chatellerault: EuroModel's

Le dernier week-end de septembre nous conduit à l'exposition de modélisme multidisciplinaire, organisée par EuroModel's à Chatellerault. Les différents halls sont occupés par les disciplines diverses: avions, bateaux, autos, trains... Tout ça pour une belle exposition qui attire beaucoup de visiteurs.

le pont de Jacques







Le modélisme ferroviaire occupe le hall B et notre réseau est installé au fond à droite. Arrivés en fin de matinée dans un hall presque vide, nous déchargeons le camion sans aucune gêne.

L'après-midi est évidemment consacré au montage du réseau modulaire N. Tout se passe bien sauf qu'au moment des essais, panique, il y a court-circuit dans toute la gare!

Il nous faut une bonne heure pour trouver la faille : une simple épingle à tête enfoncée, à l'entrée du viaduc,  le long d'un rail pour caler, mais qui touche la pédale de l'autre rail, et voilà! Retirer l'épingle est facile et la panne effacée... Après, tout roule bien.

Samedi et dimanche, les circulations se font sans heurt. Sur la montagne, la locomotive grimpe régulièrement la côte et satisfait tout le monde, spectateurs bien sûr, étonnés par ce spectacle plutôt inhabituel. Notre réseau semble plaire, c'est bien un des buts.
un drone humain survole la montagne!



on pêche sous le viaduc.
le viaduc de Besnault.





l'équipe de démontage.

l'AMFC

La Baraque.


Trop occupés par notre réseau, nous faisons un survol des autres présentations qiu'il faut tout de même voir pour apprécier le travail de tous ces clubs qui proposent des choses bien diverses, originales, mais toujours bien travaillées, décorées. On va de l'échelle Z au LGB
En fait, de belles prestations, avec des réseaux connus et d'autres que nous découvrons.


RMCO


CMFBB
l'ALAC
Pont sur la Vienne

TT: S. Vlieghe










 La fin est sifflée dimanche à 18h, le démontage peut commencer. Il nous faut deux heures avant que le camion soit chargé. La route du retour se fait tranquillement et nous déchargeons tout ça au Ripault. Un peu fatigués, nous sommes dans nos maisons pour 22h...

Viaduc de Viaur, JY Page
Reste le lendemain à ramener le camion au loueur.
Maintenant, il faut préparer le réseau HO pour Orléans...
Photos: Jean-Pierre, Serge, Pascal G.